ALLONS ENFANTS
DE LA PATRIE...
YVES LETERME SE TROMPE
D'HYMNE NATIONAL

Interview
RTBF
2007

Le formateur Yves Leterme n'a pas fait bonne impression samedi sur la chaîne publique francophone RTBF. L'homme fort du CD&V n'a ainsi pas pu dire ce qu'on fête le 21 juillet, jour de la fête nationale belge. Invité par le journaliste à chanter la Brabançonne, Yves Leterme a entonné la Marseillaire, l'hymne national français.

Les images sont éloquentes. Juste avant le Te Deum à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule samedi à Bruxelles, un journaliste de la RTBF demande à Yves Leterme s'il sait ce qu'on commémore le 21 juillet. "La proclamation de la Constitution", répond le formateur. Le journaliste souligne discrètement que ce n'est pas juste et que le 21 juillet correspond au jour où le roi Léopold Ier a prêté serment, en 1831.

 

Yves Leterme se voit alors demander s'il connaît la Brabançonne. "Un peu", répond-il. Le journaliste lui propose d'en chanter un morceau et Yves Leterme entonne un: "Allons enfants de la patrie...", soit la Marseillaise, l'hymne national français. Le journaliste explique alors qu'il ne s'agit sans doute pas d'une plaisanterie, car le formateur ne chante pas non plus la Brabançonne lors de l'office. Pire, même, le reportage montre Yves Leterme en train de téléphoner pendant la messe.

Delacroix aum eum
quo quate pernate sectotaspici beroreprae adiossendi con cora consequ asperum quatiis dolor santiis sitatemos aboreris.

tantôt

www.tantôt.be

nos fiertés sonores